Où se trouvent les Vosges ?
 

 

 

 

Pourquoi ce caillou insignifiant dans l'immensité de l'Univers a-t-il connu cette extraordinaire destinée ?

Greifenstein chez SaverneSur les chemins en grès rouge des Vosges du Nord 

Le fil de fossé Rhénan Avec les 'cailloux' disponibles au proche bord de Rhin, je vous indique la trace à mon paradis. 

En chemin là, laissant les petites pierres de quartz arrondies derrière nous, la trinité régionale respire : la plaine, collines et montagnes. Avec un peu de bonheur, le ciel découvert succombe à la tromperie de l'une de sept couleurs de l'arc-en-ciel. L’assombrissement de l'air : quelque chose s’estompe dans le néant.

Au cœur de ce déjà "un tout triple" ou une Trinité de : la plaine - des collines - des montagnes en le changement plaisant, là il suit une deuxième "lifting" dans la cassure de fossé du Haut-Rhin d'aujourd'hui. Le changement de paysage charmant commence en se passant le long des deux côtés entre ses deux épaules diversement et, pourtant, voisin comme apparentées: les chaînes de collines des Vosges et de la Forêt-Noire. D'une manière créatrice divisant, "d'un fais deux" principes, le "échafaudage alpin" européen précédent, nous sommes redevables d'un plissement de montagne qui dévorait des périodes immenses dévorant. Leur violence de pression levait la partie de continent appartenant à l'océan nordique graduellement des ondes. Avec cela, l'échafaudage préhistorique serait supporté de grandes déchirures. 

 

le grès rouge - les chemins sablés des Vosges du Nord en Alsace - dans la plaine rhénane loessique

Fête du grès par l’APP de Rothbach  tél.: 03.8809.1555 à la Carrière Loegel de 10-20h le ?

les petites excursions autour le Haut-Rhin au coin des trois pays retour : Page d'index

les chaumes, les sommets, les collines au royaume de "Grauwacke" les Vosges du Sud

Vosges du Sud dans la brume bleutée  


Selon vos racontes soient:   

les liens de texte : A-Z

l'archéologie:

des Vosges du Nord : sites néolithiques, thermes gallo-romains et châteaux du Moyen Âge à Niederbronn-les-Bains et Dieux, déesses et sanctuaires des Vosges du Nord à Langensoultzbach et sa région se sont fortement développées au temps de la Gaule romaine

Pays de Bitche :

Musée du moulin à farine d'Eschviller dans la vallée de la Schwalb, restauré au sens pédagogique et la jumenterie - aussi pays de tourbières par ses cours d’eau suivants : Horn, Schwarzbach, Falkensteinerbach et Zinsel du Nord

Camp Celtique:

Enceinte cyclopéenne - au Grand Wintersberg elle offre une très belle vue sur la vallée du Falkensteinerbach et de la Wasenbourg

Cartes géologiques des Vosges

Carte Géologique simplifiée du socle vosgien

Celtes :

Sortie découverte accompagnée sur la trace des celtes, nos ancêtres :  place fortifiée, traces des murs d'enceinte, source dé votive, cupule à offrandes... par Daniel Chudz (OT Pays du Bitche) - durée : 3h - RDV au Site du Maimont sur la route départementale entre Obersteinbach et Niedersteinbach en direction de Wengelsbach - Journée du Patrimoine à 14h le ?

l'Érosion alvéolaire:

les parois rocheuses des rochers de grès roses ont un bel effet décoratif : leur dentelle de cavités, une altération naturelle des grès, ses alvéoles rappellent à une ruche !

 la Forêt Noire

seulement les parois rocheuses étaient jadis un terrain vague de bois. Marais de montagne ou les champs des avalanches de neige, vous avez créez tout ce qu’il faisait si contemplative.

Flössplatz - Floessplatz :

l'Association Joyeuse Jeunesse Floessplatz Contact : Sabine Rappold tél : 03.8872.0623 e-mail - Accès : de Strasbourg: sur autoroute A35, suivre la direction Schirmeck - Saint-Dié (par le col) en longeant la grande scierie Siat-Braun. Au rond-point après prendre la première sortie à droite direction Urmatt D392. A 150 m à gauche se trouve une maison de garde barrière : suivre le panneau 'Floessplatz'.

le grès :

la pierre emblématique de l'Alsace Grès vosgiens du Trias Constitués de sables et galets agglomérés, il s'agît de sédiments continentaux fluviatiles du Trias inférieur ou Buntsandstein (-245 mA). La couleur rose caractéristique est due à la présence d'oxyde de fer.

le grès bariolé:

généralement rouge il formait les Basses Vosges du Nord en nommant un étage géologique

le grès bigarré:

cet or des Vosges du Mésozoïque est le plus pauvre sol en Nord d’Alsace et en Forêt Noir. Matériaux de construction non résistant aux pollutions de l’air

Langensoultzbach :

située sur une hauteur au milieu du village, l'église néo-romane domine la vallée et à l'arrière de l'édifice, une ancienne chapelle accueille l'exposition Dieux, déesses et sanctuaires des Vosges
du Nord
. Elle présente la période de l'indépendance gauloise, la mythologie et le temps où les Vosges du Nord étaient intégrées à l'empire romain. A voir : le musée gallo-romain - Visites guidées durée : 1h15 pour dons à l'association tél.: 03.8809. 3101 - Fax 4504, Lien - toute l'année sur demande

Lichtenberg :

 Circuit Col de la Steig

le Mur Païen

au Mont Sainte Odile a été considéré, jusqu'aux datations récemment de ses pièces de bois comme énigme non résolue depuis 3.000 d'années de la culture indo-européenne du haut Europe.

 

 

 

 

 

 

 

 

Infos

le château de Nideck:

il trône sur une masse à fin grain qui était pétrie par l’intérieur. Situé sur roche d’épanchement porphyre avec sa moucheture cristaux.

Maison PARC naturel régional des ballons des Vosges:

à Munster - horaires: mai-septembre: 9h30 - 12h30, 14h-18h30, octobre-avril: 10h-12h, 14h-18h, fermé lundi, tél. 03.8977.9020 - guide pédagogique à 15€

La Petite-Pierre :

La Maison du Parc, le Château, siège administratif du Parc naturel régional des Vosges du Nord. Ouvert au public : une exposition permanente "L'aventure des Vosges du Nord". L'histoire du Château avec une maquette du site en 1771 et un audiovisuel sur "L'ingénieux Jerri Hans". Patrimoine naturel de la région (géologie, faune, flore...) • de 10h -12h et de 14h-18h, tous les jours, y compris les jours fériés • fermée les 24 et 25 décembre, et du 31 décembre au 31 janvier • Tél.: 03. 8801.4959 • Fax : 4960 • e-mailMusée du Sceau Alsacien : Collection de 3.000 sceaux de pays germaniques, de souverains, de familles, de localités, de corporations, du judaïsme et de la franc-maçonnerie à la Chapelle Saint-Louis tél.: 03.8870.4865

 les pierrailles:

jouets d'eau en roche dure concassée, gravier de pyrite, l’éboulis sédimenté par le liquide

Col de Saverne :

 ou trouée de Saverne - Col des Vosges, entre le plateau lorrain et la basse Alsace

Cols en fête - Fête des cols :  

le carnet du Parc sortira mi mars - sorties découverte accompagnées sur la nature, l’histoire, l’artisanat… (guidage gratuit; certaines entrées de sites payantes) 11 cols en fête dans le Parc Naturel Régional des Vosges du Nord : col de Saverne (Axe Saverne-Phalsbourg), col de la Pierre des 12 Apôtres (axe La Petite Pierre-Meisenthal), Grand Wintersberg-col de la Liese (axe Niederbronn-les-Bains-Bitche), col de Litschhof (site du Fleckenstein).

Château des défis Fleckenstein:

Lien Gîte

Gîte Fleckenstein à Hirschthal

réserves naturelles :

Rhynchosporion :

Patrimoine naturel : Dépressions sur substrats tourbeux du Rhynchosporion, surtout sur les Landes et tourbières du Camp militaire de Bitche (Pays de Bitche /Vosges du Nord). Un lieu devenu célèbre par un membre de la famille des herbes aigres (Cyperaceae) rare : Le Rhynchospore blanc, un dit stratège de stress !

la terre:

soit, qu’elle est du gaz liquéfié, d’un ballon de feu ou jadis froide: leur surface était une fois diminuée comme une pomme. Les Vosges sont une part de leur rides. (la naissance du Rhin supérieur)

Tourbières:

sur sols plus riches des Vosges du Nord : Frêne commun (Fraxinus excelsior), Cirse maraîcherEupatoire chanvrine et Reine des prés

Trias: 

vers le Stephansberg (372 m), situé 11 km de Molsheim, dans le domaine de Nordheim, à partir de cet ensemble, vous trouvez toutes les couches du trias : le poudingue, conglomérat principal, à galets de quartz et de quartzite, le buntsandstein supérieur dans le Wackenthal. les muschelkalk inférieur, moyen et supérieur, en escaladant le Marlenberg et dans le horst du Kronthal. Le muschelkalk supérieur (muschelkalk désigne étymologiquement des calcaires coquilliers) est constitué de dépôts marins.

Vaches vosgiennes:

bovins en noir-blanc des fermes mosellanes, bas-rhinoises, vosgiennes, haut-rhinoises et haut-de-saônoises à découvrir à leur pâture estivale jusqu'à leur descente d'estive sur la Route des Crêtes pour amuser les automobilistes 

Vallée de la Zorn:

l'histoire géologique de l'Alsace au fil des millions d'années, géologie et fossiles au Musée de Pays de la Zorn, 12 rue du Général-Koenig, 67270 Hochfelden, tél. 03.8889.0452, ouvert 14-18h le dimanche : fossiles visibles -

Vélo de montagne (VTT) :

417 km : la Traversée du Massif Vosgien à VTT (TMV) est une création de la Ligue d'Alsace de Cyclotourisme au Parc Naturel Régional des Ballons des Vosges du Nord : Vallée de la Sauer : Obersteinbach - Oberbronn distance : 23 km, dénivelé N-S : 470m  vers le : Pays de Wissembourg - La Petite Pierre par le Pays de Hanau - au Pays de la Licorne (routes en VTT)

la Vierge de Strasbourg :

la figure centrale des stalles de la cathédrale. Était-t-elle y justement séparée de leurs apôtres d'à côté en 1682 quand après la réformation cette maison Dieu était remise aux catholiques ?

les Vosges :

[allem.: Wasgauwald], vestiges de la montagne en granite primitive avec sa nouvelle direction S>O-N>E en France d’Est. Elles sont un massif alsatique, comme part de la Forêt-Noire, séparé par le fossé rhénan, ave la plaine du Rhin et les vignobles. Les Vosges du Nord  entre La Petite Pierre - Niederbronn-les-Bains et Saverne sont marqué par le Grand Wintersberg. Les Vosges du Sud avec ses bijoux Ribeauvillé, Hohneck, le Drumont, le Thanner Hubel et le Ballon d'Alsace.

les Vosges de grès bariolé:

s'étendent sur la dépression de terrain Saverne vers le nord au loin, jusqu'au Palatin la forêt.  

les Vosges gréseuses :

ou les Basses Vosges du Nord couvert d'une forêt unique et monotone

les Vosges du Nord:

la partie septentrionale du Massif Vosgien qui est assise sur un substrat de grès de plus de 235 millions d'années vous emmène au monde des céphalopodes

Massif du Grand Wintersberg:

le circuit au Grand Wintersberg et le circuit aux châteaux de WindsteinPoint culminant des Vosges du Nord - 581m. Point de départ de nombreux circuits de randonnée - Rocher de la Liese: Bloc monolithique figuratif d'origine incertaine (époque celtique, Gallo-romaine) et le Taubensee: Lac de la colombe (petite mare ou "souille")



Page d'accueil  

Guide des pages

Photos de la région

Livre d'Or

e-mail

à la recherche dans les pages de Baba Région Rhin Ried Rechercher



Agenda Régional
Gîte rural à louer situé dans le Parc Régional des Vosges du Nord Gîte rural à louer situé au pied du Château Fleckenstein
la graine velche s'ingère : l'histoire régionale 
l'Ill*Wald : la forêt noyée
les demoiselles du Mollberg 
tour de Mont Sainte Odilele Mont-Sainte-Odile 
la naissance du Rhin supérieur
du Ried vers l'Alsace
Strasbourg: places de floraison
Taubergiessen: réserve naturelle
les Vosges du Sud  

 

  Free counter and web stats  

 

..

les Vosges au point de vue géologique

Rote Sandstein-Monumente (Photo: le temple romain en grès de Vosges au Donon) Les grès et grès des houillères (la grauwacke) investis par les sédimentations, déjà à l'ère primaire, avaient pris la relève. Avant tout dans les Vosges du Nord et dans la Forêt-Noire du Nord (à l'ère Trias), par du temps de grès bariolé. Les socles de leurs élévations les plus hautes (Feldberg 1492m) se réfèrent à la transformation dans la cuisine de sorcières naturelle au granit et gneiss. Ce qui enfin re-dégageaient les roches de magma déjà figées dans la terre profondément était seulement le travail de la destruction à la surface de terre. Surtout par l'eau, la glace et le vent à ces couches minérales de grès bariolé couvrantes. Aujourd'hui, la vallée de la Bruche se trouvant à l'Ouest de Strasbourg nous montre le changement de celui-ci nettement cristallin à la présence de grès bariolé complète. Avec le Donon (1.009 m), les Vosges de grès bariolé s'étendent sur la dépression de Saverne vers le nord au loin, jusqu'au Palatin la forêt.

les Vosges du Nord: pierres chargées de l'histoire

Les Vosges et l'Alsace racontées en millions d'années... À cheval sur l'Alsace et la Lorraine, les Vosges du Nord constituent la partie septentrionale du Massif Vosgien qui est assise sur un substrat de grès de plus de 235 millions d'années *, omniprésent dans le paysage (sols, rochers ruiniformes) ; d'importantes forêts abritent les milieux naturels les plus remarquables tels que tourbières, rochers et pinèdes. - *): des vestiges de la chaîne hercynienne, une ancienne chaîne montagne de notre planète qui se montrait encore sans ce grès rose au cours de la deuxième moitié de l'ère primaire, entre 400 et 250 millions d'années. Avant leur démantèlement géologique, cette chaîne faisait même partie d'une longueur de 8.000 km des Amériques jusqu'en Chine. L'épaisse formation de grès roses des Vosges résulte de leur érosion comme témoigne de leur existence archaïque, aujourd'hui, totalement arasée. Leur édification vous datez près de 300 millions d'années avant notre ère. - La mise en grès commençait à l'ère secondaire, où n'existaient ni la Forêt-Noire, ni les Vosges, ni la vallée du Rhin. Chaque banc de grès correspond au dépôt d'une crue d'une plaine alluviale aride. Ce sont seulement les derniers 20m des grès qui ont le ce grain particulièrement fin pour être taillé par des sculpteurs humains pour créer si magnifiquement la cathédrale de Strasbourg. 

 

Les gisements fossilifères des grès des Vosges : grès Voltzia (présenté sur la page 'la naissance du Rhin supérieur') vous raconte d'un temps chaud, peuplé par le dinosaure monstrueuse, le tyrannosaurus rex avec un oeil de cyclope et des araignées inconnues, des crustacés, des mille-pattes, des méduses, des poissons, des scorpions et des vers de l'ère mésozoïque. Ses fossiles sont admirablement conservés dans ce grès. - Archives de grès, l'Alsace il y a 240 millions d'années - l'expo présente des échantillons spectaculaires de fossiles figés (aujourd'hui disparues) dans le grès des Vosges au château de Lichtenberg du 13ème siècle, au coeur du Parc Naturel Régional des Vosges du Nord (D28 Niederbronn-Oberbronn) à visiter le lundi de 13h30-18h, du mardi au samedi de 10h-12h et de 13h30 - 18h et dimanche de 10h-18h - infos: l'OT de Philippsbourg tél.: 03.8706.5612. Sortie gratuite: un jeudi sur deux ou par un service guidage 40€/demi-journée par groupe. -

à propos :  Exposition : au château de Lichtenberg tous les jours 13h - 16h - tarif adultes 3€, tél.: 03.8889.9872

C’est un paysage de roche de grès bariolé, que j'ai souvent passait ! Présenté particulièrement d'une manière fantasque et couvert aux bois encore luxueux. Remarquablement sur ses chemins de sable doux comme rouges. Leur genèse durait ainsi ses 15 millions d'années, et cela, environ 230-215 millions d'années, avant votre temps! Donc, probablement à l'époque des plaques terrestres nageant relativement calmement et encore devant le déploiement alpin. Le monde des céphalopodes, escargots et coquillages à côté des reptiles et la réserve sèche de plantes pauvres en sortes. Si je rencontre ces récifs de surface de la terre, teintés rouge-jaunâtre par minéraux métallifères (liaisons de minerai de fer), je me trouve donc devant une roche naissant des sédimentations cassantes (la couche). D'après vos recherches cette part soi-disant non animée de notre écorce du globe se met ensemble : d'au moins 76% d'un pur acide silicique (quartz), à côté de cela le feldspath et le mica blanc brillant au soleil (le mica clair, l'or de madone/Vierge Marie).

à propos : En bordure des Vosges du Nord, le site du Liebfrauenberg près Goersdorf, représente un point de départ idéal pour partir à la rencontre des richesses naturelles nombreuses et variées de ce massif boisé. Au gré des clairières et des chemins forestiers, vous pouvez découvrir la flore et les traces d'une vie animale discrète mais omniprésente. Départs: sur le parking du Liebfrauenberg, au nord du village. - - - Fête annuelle du Liebfrauenberg Culte, concert, repas champêtre tél.: 03.8809.3121 de 10h-19h le ?

à propos : Un mausolée gallo-romain selon les fouilles archéologiques sur le site du Meisenbacher Schloessle (ruines d'un château médiéval) à la forêt de Sparsbach (près la Petite-Pierre) : une trentaine de blocs de grès taillé répertoriés et murs d'une remarquable couche d'effondrements, datant vers la du 4ème siècle après J.-C. - L'un des monuments les mieux conservés d'Alsace. - Non loin de là, une carrière de grès d'époque et de grande envergure, qui employait de surcroît une technique de découpe rare dans la région.

à propos :  Cols en fête au Étang de Hanau (Vosges du Nord - D35 Bitche) : d'animations - activités gratuites : initiation à l'escalade avec la FFME de Strasbourg : au rocher du Waldeck > promenades à cheval (fjords) avec la ferme équestre d'Obersteinbach > promenade en barques ou pédalos sur l'étang de Hanau > initiation au Golf > : randonnée guidée en forêt avec le Club Vosgien de Bitche - la visite du château de Waldeck avec la Joubarbe - Visite de la

au musée geologique de Sentheim - le bassin rhénan

tourbière de l'Étang de Hanau avec l'ONF et le conservateur des sites naturels du PNRVN - Point informations ouvert au chalet du tourisme durant la durée de la manifestation de 9h à 18h le ?

Le grès rose conte des millions d'années régionaux

Une spectaculaire masse rocheuse de couleur 'rouge' (bien rosé) des couches volcaniques qu'a crée un paysage d'exception dans les Vosges du Nord. En les traversant à pied, c'est comme entrer dans ce monde imaginaire de changements infinis des éruptions, des tempêtes, la glaciation, des profondeurs d'une mer saisonnier à travers des millions d'années et de sa nouvelle naissance biologique. Dans ce monde des rouge chemins sablés agréablement ses arbres et pins enchantent les rochers bibliques par la mousse de leurs ombres, qu'ils vont très bien par ailleurs. Ces roches roses de grès bigarrés (le Buntsandstein le grès rouge du Trias au sentier géologie de Sentheim) ou grès vosgiens du Trias (de l'ère secondaire), constitués de sables et galets agglomérés. Il y a 345 millions d'années ces sédiments continentaux fluviatiles du Trias inférieur de la couleur rose caractéristique, due à la présence d'oxyde de fer sont à découvrir à travers des biotopes et des paysages hors du commun autour de l'étang de Hanau, sur la route N62 entre Haguenau et Bitche.
à propos :
 traverser 350 millions d'années d'histoire géologique en seulement 3 heures dans les Vosges du Sud >>>: Infos
Gîte rural à louer situé dans le Parc Régional des Vosges du Nord Gîte rural à louer situé au pied du Château Fleckenstein
Randonnées dans le Parc Régional des Vosges du NordEnvie d'un week-end pour les amoureux de la forêt ? Strasbourg au Sud et Kaiserslautern (Palatinat) au Nord, vous passez un séjour de détende riche de forêts et de ses sentiers de randonnée dans la région en grès rouge : sud-ouest du Palatinat et de ses attractions touristiques de charme - ainsi que des différentes attractions culinaires. Sentier transfrontalier château en château franco-allemand (7 châteaux avec 8 stations et 8 étangs) et sentiers vélo V.T.T.
vers les châteaux barbaroussiens en grès rouge les Châteaux en Alsace >>>: Infos

les myrtilles aux sols des forêts Tourbières boisées des Vosges du Nord

Il s’agit des arbres forestiers se développant sur substrat tourbeux mouillé. Les Vosges du Nord a deux types identifiables selon l’arbre dominant et le cortège floristique associé : la Forêt de bouleau et (ou) aulne sur sphaigne. Haut lieu de ces mondes de verdure est le Pays de Bitche, causé par le réseau hydrographique des cours d’eau suivants : Horn, Schwarzbach, Falkensteinerbach et Zinsel du Nord. Ces forêts se développent le long de certains cours d’eau et parfois dans des tourbières hautes acides anciennement drainées et dominées par le Bouleau pubescent (Betula pubescens) ou l’Aulne glutineux (Alnus glutinosae). C'est une acidité croissante, liée à l’épaisseur de tourbe, qui favorise le bouleau au détriment de l’aulne. Ces forêts se trouvent souvent associées aux autres habitats des complexes tourbeux comme la forêt tourbeuse de pin sylvestre. Bien le plus remarquable des habitats, car les Vosges du Nord abritent les seules terres françaises. Ces forêts se développent sur les tourbières hautes en cours de maturation et d’assèchement ou asséchées.

Cette forêt de tourbières, bien âgée, héberge un grand nombre d’oiseaux cavernicoles comme le Gobemouche noir (Ficedula hypoleuca) dont les deux tiers des populations françaises se trouvent dans les Vosges du Nord. Le drainage en forêt a permis pour conséquence d’accélérer la minéralisation de la tourbe superficielle et bien certaines pinèdes sur tourbe y évoluent en chênaie acidiphile. - Découvrez dans la Forêt de Bouleau pubescent aussi le Saule cendré (Salix cinerea), Bourdaine (Frangula alnus), Sphaignes (Sphagnum sp.), Laîche étoilée (Carex echinata) et la Molinie bleue (Molinia caerulea) - Ou bien le Pin sylvestre (Pinus sylvestris), le Sorbier des oiseleurs (Sorbus aucuparia) que les Sphaignes et la Myrtille des marais (Vaccinium uliginosum), la Linaigrette vaginée (Eriophorum vaginatum) et la mousse Hypne cimier (Ptilium crista-castrensis). Les Forêts alluviales ou forêts inondées épisodiquement par des crues sont dominées par l’aulne glutineux. Sa flore varie en fonction de la nature du sol : Le long des petits ruisseaux ou en zone de source, la végétation herbacée est dominée par des laîches. La flore du sous-bois change, plus en aval, alimentée par des eaux plus riches en nutriments, où Cirse maraîcher (Cirsium oleraceum), Eupatoire chanvrine (Eupatorium cannabinum), et Reine des prés (Filipendula ulmaria) à côté de Groseiller rouge (Ribes rubrum), Impatiente ne-metouchez-pas (Impatiens noli-tangere), Saule cendré (Salix cinerea), Stellaire des bois (Stellaria nemorum) et le Viorne obier (Viburnum opulus) s’y développent. Le frêne y apparaît par endroit. - L’aulnaie marécageuse se développe sur les fonds de vallées engorgés en permanence, mais aussi en queue d’étang. Ce milieu héberge des plantes remarquables telles que la Calla des marais (Calla palustris) et la Fougère des marais (Thelypteris palustris).

Immergées en hiver et émergées en été : Vous pouvez rencontrer ces espèces caractéristiques et rares des zones humides et de petites dépressions des tourbières à Sphaignes, au sein d’une tourbière haute au niveau d’une dépression. Mais... pssst ! ...c’est en bordure d’étangs acides, très pauvres en nutriments et à niveau variable que cette faune sauvage et pionnier couvre les surfaces les plus importantes, que vous parlez des dépressions sur substrats tourbeux du Rhynchosporion : Vous y observe, en Alsace à la Lauter, dans le massif forestier de Haguenau, au Champ du Feu et en Hautes Vosges et dans la cuvette du pays de Bitche limitée au nord-ouest et ouest par le plateau lorrain, au sud et à l'est par des collines gréseuses. La lande et les tourbières du camp militaire de Bitche (Moselle/Lorraine) reste le seul terrain ouvert des Vosges du nord de cette cuvette sableuse atypique et justifiant d'habitats rares. Ces dépressions ont été formées par accumulation de sable d'origine éolienne et de tourbe dans les dépressions humides. Quelle diversité : Marais (végétation de ceinture), Bas Marais, Tourbières (30%) - Landes, Broussailles, Recrus, Maquis et Garrigues, Phrygana (30%),  Forêts caducifoliées (20%) - Forêts de résineux (10%) - Eaux douces intérieures (Eaux stagnantes, Eaux courantes) (5%) - Pelouses sèches, Steppes. La dépression tourbeuse y héberge des espèces supportant de très fortes variations photo de cette plante rare : le Rhynochospore blanc (@ : www.biopix.dk)hydriques comme le Lycopode inondé (Lycopodiella inundata) d'une persévérance dans les marécages, qui fait partie des plantes de spore de récipient (Pteridophyta) - ou le Rhynchospore blanc  (Rhynchospora alba). Ce dernier, membre de la à la famille des herbes aigres (Cyperaceae), est un dit stratège de stress, c.-à-d. qu'il a développé des adaptations à des conditions locales extrêmes avec une faible augmentation de biomasse et une faible force de concurrence, de sorte qu'elle n'est pas pressée là par d'autres sortes. Ainsi, il peuple généralement des surfaces de tourbe nues en tant que pionnier. Avec ses bulbes d'hiver il hiverne et avec ceux il pousse à nouveau au printemps. 

Les prairies vosgiennes sèches et très humides

Vous trouvez encore quelques belles prairies à fromental à proximité des villages. Les prairies de fauche typiques des plaines des Vosges et de l’étage collinaire : les prairies à fromental y se développent sur des terrains bien drainés et suffisamment amendés. Une première fauche, au début de l’été fournit le foin, une seconde le regain. La seconde fauche peut être remplacée par un pâturage tardif. Vous les détectez par ses habitants du Fromental élevé (Arhhenaterum elatius), l'Achille millefeuille (Achillea millefolium). la Carotte sauvage (Daucus carota), Fétuque des prés (Festuca pratensis), la Grande berce (Heracleum sphondylium), Knautie des champs (Knautia arvensis), la Marguerite (Leucanthemum vulgare), Sanguisorbe officinale (Sanguisorba officinalis) et Vulpin des prés (Alopercus pratensis). - - - Les prairies à molinie se développent sur des sols pauvres et soumis à une fluctuation saisonnière du niveau de l’eau, moins répandues et localisées le long de petits cours d’eau. Elles sont souvent issues d’une fauche tardive et extensive et elles peuvent aussi découler d’un stade de dégénérescence de tourbières drainées. Le foin de cette fauche récolté le plus tardivement possible servait une fois à la litière du bétail. Aujourd’hui, cet habitat a presque disparu dans les régions de plaine. Jusqu’au milieu du 20ème siècle ces formations végétales étaient dominantes dans les fonds de vallée. Pour nourrir le bétail ses habitants fauchaient les parcelles en bordure des cours d’eau. Ils augmentaient les rendements des prairies les plus humides par systèmes d’irrigation (drainage) jusqu'au l’agriculture moderne misait à la une le fin à cette pratique ancestrale. Aujourd’hui, les anciennes bosses marquent encore bien souvent le paysage, il ne subsiste que des lambeaux de prairies encore entretenus. Ses plantes typiques : la Molinie bleue (Molinia caerulea), l'Agrostide des chiens (Agrostis canina), le Jonc à fleurs aiguës (Juncus acutiflorus) et Jonc aggloméré (Juncus conglomeratus), la Laîche déprimée (Carex viridula subsp. oedocarpa), la Renoncule flammette (Ranunculus flammula), la Scorsonère humble (Scorzonera humilis) et la Succise des prés (Succisa pratensis). - - - Les prairies sèches sont rares, localisées sur des zones de plus fortes pentes parfois en bordure de prairies plus humides.

Aux Chênaies Hêtraies des Vosges du Nord près de Saverne

L'Hêtraie sur grés des Vosges du Nord près de La Petite Pierre occupe aussi des vastes pentes des Vosges du Nord, souvent en mélange avec des Chênes et des Pins sylvestres. Le monde de sous-bois est dominé par la Fougère femelle et mâle, la Laîches des forêts, la Circé des Paris, la Canche cespiteuse, la Mélique à une fleur, le Millet diffus et le Sureau rouge.

(vue du ciel du Mont Sainte-Odile au centre du Mur Païen) - Le Mur Païen au Mont Sainte Odile était considéré comme "énigme non résolue" dans l'optique des archéologues jusqu'à présent. Ce mur a succombé aux découvertes les plus récentes de dendrochronologie de la science. Par sa nouvelle datation de ces raccords bois d'à présent vers 685 au 750 après Jésus. Les premiers ducs d'Alsace avec Aldaric l'auraient aménagé comme soulignement optique de leur pouvoir. Car, par sa hauteur faible qui ne dépassait jamais de 3 mètres, n'en laisse pas découvre aucun d'autre sens. À l'avenir, en y marchant, il vous force d'associer les machinations d'un criminel qui a commis plusieurs meurtres. Ainsi d'un saint, le père à héritage européen des Saliens, Hohenstaufen, Capétiens, Habsbourgeois, margraves Zähringen-Baden et des ducs de Lorraine. Ce mur - qu'il se soit gallique ou non, qu'il se soit une dynastie d'Austrasie ou non - : Il se compose des blocs de grès riches au caillou et il est mon proche but de repos à chaque temps. Mon plus concret exemple de cette moucheture-caillou au grès de 230 millions ans se trouve au rocher des Fées dans le val de Villé. Ses blocs de roche récifaux à plate-forme de vue se dressent jusqu'au 600 mètres sur une couche de grès de 250 m. Une place de sorcières vraiment féerique au tapis de bruyère !

Les architectes plus tardifs au Rhin préféraient le grès peint rougeâtre comme matériel de construction de cathédrale et de dôme. Les cathédrales de Fribourg (115m) et de Strasbourg aux rivalités avec la magnificence gothique le leur figures, jusqu'aux plus fins les représentés, de ses artistes de tailleur de pierres. Même la Vierge de Strasbourg toujours émouvant réjouit du grès rose. Comme un bijou gotique bradé au 13ème siècle elle réside aujourd'hui en New York ! Jadis elle était part du milieu d'un mur séparation. Entre la nef centrale et les stalles de la cathédrale à Strasbourg. Les plates-formes de vue de cette cathédrale j'éprouve comme le vent des hauteurs de montagne exposées et artificielles avec les parois investis tout autour. A moi bien visiblement, leurs maladies communes. Leurs matériaux de construction sont si cédant sous les influences de l'environnement. Comme le bioxyde de soufre, bioxyde de carbone et gazes acide-nitreux si nuisibles. Les couches calcaires mastiquant du grès bigarré succombent aux acides très détruisant. Ces acides se forment particulière ment dans le régional. Ce mélange détruisant de la rosée de brouillard jusqu'à la neige. Où je trouve aussi ces couches de notre écorce terrestre, je jouis allongée la chaleur les rochers, socles et chemins emmagasinées.

Un coup d'œil l'Alsace et la Lorraine dans son ensemble

Sur le bord septentrional de cette dépression s'élever les Vosges. Dont la chaîne s'étend du Sud au Nord, en diminuant graduellement de hauteur vers l'Ouest. Tandis que vers l'Est elle s'abaisse brusquement en gradins pressés, de configurations variées, pour former la ceinture occidentale de la vallée du Rhin. Du côté opposé, le plateau montueux de la Lorraine descend en pente douce vers la Moselle. Les Vosges occupent en longueur une étendue de 330 km, sur une largeur moyenne de 40 a 45 km. Les crêtes et les sommets élevés ne sont pas boisés, mais couverts de pâturages alpestres appelés chaumes dans le pays. - Pour la portion de la chaîne partant du val de Villé et caractérisée par le grès qui en constitue l'ossature, il est à remarquer qu'elle ne continue pas le massif granitique auquel elle succède. Elle prend au contraire naissance à l'Ouest de ce dernier, qu'elle côtoie pendant un certain temps, jusqu'à ce que, celui-ci disparaissant, elle continue à courir seule vers le Nord. Cette partie de la chaîne, les basses Vosges, commence au mont d'Ormont, près de Saint-Dié. Elle est jalonnée par le Donon, le Prancey, le Noll, le Schneeberg, se dirige sur la brèche de Saverne, d'où elle continue vers Wissembourg pour aller se perdre près de Landau.

l'œil de l'Alsace: le Château du Haut - Barr

(vue du ciel du château du Haut-Barr) - Le Château du Haut - Barr à Saverne, construit sur trois rochers à 470m d'altitude en 1583 par l'évêque Jean de Manderscheidt, il occupe une position stratégique entre la Vallée de la Zorn et la Plaine d'Alsace est appelé l'œil de l'Alsace, il offre une vue exceptionnelle sur la Vallée de la Zorn et la Plaine d'Alsace. Son Pont du Diable (pont en bois reliant le château primitif au rocher du Markfels acquis par l'évêque Rodolphe suite à un échange avec l'abbé de Marmoutier) a une légende folle : Lucifer pour aider à la construction difficile de ce pont ait demandé l'âme du premier qui le franchirait après son achèvement. Le maître des enfers dût rire jaune - le premier qu'on fit passer fut un chien galeux ! - Aujourd'hui, en été, c'est la Saga du Haut-Barr, un spectacle itinérant son et lumière, fantastique et féerique sur un site exceptionnel. Une traversée inoubliable, de la sarabande enjouée de la confrérie de la corne (de 'l'évêque mentionné, bien connu par son soif en goûtant le vin d'une corne) à la révolte bafouée des paysans, de l'habileté des bâtisseurs à la vocation ancrée des chevaliers, de l'énigme du trésor au sabbat des sorcières... Infos: à l'Office du tourisme, 37 grande rue, tél. 03.8891.8047.


xxxxxxxx VOSGES : fermes bas-rhinoises - vosgiennes à découvrir

Bas-Rhin:Domaine du Steinbach Pierre et Rita Sturtzer à Obersteinbach tél. 03.8809.5742
Lembach (photo 675x506px: suivez le lien) Ferme Grammes à Lembach tél. 03.8894.2172
Ferme Herrenstein à Neuwiller-les-Saverne tél. 03.8870.3107
Ferme de la Perlheux Wolfgang et Nicole Hoeffgen à Wildersbach tél. 03.8897.9607
Ferme de Belmont Nicole Lignel tél. 03.8897.3090
Ferme du Manou Emmanuel Schieber à Steige tél. 03.8858.9856
S. Siegel et J.P. Ulrich sur le site de l'ass. Espace Nature à Breitenbach tél. 03.8857.0071
   
 

Le Musée du moulin d'Eschwiller (Pays du Bitche - La vallée de la Schwalb), mémoire du meunier située au nord de Bitche, comptait de nombreux moulins au début du 20ème siècle. L’un d’Eschviller a été restauré dans un seul but pédagogique afin de vous parler de la plupart qu'ont été abandonnés par la politique industrielle de ce temps-là. Une exposition permanente intitulée Le pain, le grain, le moulin montre l’activité céréalière de 19ème à 20ème siècle et raconte l’histoire des moulins de la vallée. Lors de la visite, une roue à aubes fonctionne et l’on peut fabriquer de la farine. Tout le mécanisme a été reconstitué et on comprend ainsi le fonctionnement d’un ancien moulin. Autour du moulin, dans un cadre très agréable se trouve un sentier " découvertes " où on peut voir un verger expérimental, des vaches écossaises (les Galloways), un élevage de poissons, des écluses, une source... Visite découverte du sentier botanique : des arbres, des plantes médicinales, de la gestion écologique de la vallée de la Schwalb - durée : 1h30 - RDV : devant le moulin d'Eschviller en août et Fête de la pomme - Marché artisanal en octobre. Une autre attraction de la vallée de la Schwalb est la Jumenterie sur 70 hectares, la voie lactée est à ce jour l’unique ferme laitière française spécialisée dans le lait de jument. Ce lait de haute qualité produit par les juments Haflinger, petits chevaux robustes originaires du Tyrol, se rapproche le plus du lait maternel humain et est connu pour ses vertus fortifiantes et revitalisantes. Lors de la visite, M. Lepetit présentera le domaine, l’élevage, son travail au quotidien et vous fera goûter ce lait tout à fait particulier. Infos: Office du tourisme E-mail  

à propos : Saverne : le Jardin Botanique : situé à la hauteur du Saut du Prince Charles, dans une magnifique clairière, le jardin botanique abrite sur 2,5 ha une importante collection de plantes : il réunit entre autres un arboretum, un alpinum et une tourbière. Ce Jardin est surtout réputé pour ses fougères et sa pelouse d'orchidées indigènes. Ouverture: du 1er mai au 15 septembre : samedis, dimanches et jours fériés de 14h à 18h30 du 1er juillet au 31 août : tous les jours de 10h à 12h et de 14h à 18h30 - Tarifs : 2,50 € pour les individuels 1,50 € pour les enfants et les étudiants - Association des Amis du Jardin Botanique de Saverne - 85, Grand'Rue - 67700 Saverne, tél. : 03.8891.2100 Fax : 03.8871.1410, e-mail - - - La Roseraie de Saverne présente près de 8500 rosiers de 550 variétés différentes dans un agréable jardin de 1,5 ha (aménagée en 1898), Infos: tél.: 03.8871.8333, Fax 2133 - Tarifs : 2,50€/l' adulte, 2€/personne en groupe (plus de 20 personnes), gratuit -16 ans - Ouverture : du 1er juin au 31 août, tous les jours de 10 à 19h du 1er au 29 septembre, tous les jours de 10h à 12h et de 14h à 16h.

 Vélo en montagne (en VTT) ou Cyclotourisme :

pour la grimpée ou le circuit des hautes Vosges par cyclo avec des randos des divers clubs de cyclo alsaciens suivez les routes et régions selon ces clubs divers.



 

 

 

 

 

 

 

Lien guides de grande randonnée

lien vers la Grande RandonnéeCrête des Vosges : GR 503 châteaux forts et sommets panoramiques de Wissembourg à Belfort 430 km de sentiers GR 5 (topo guide)

avec le Club Vosgien ou autre clubs de randonnée en AlsaceRandonnées dans les Vosges avec les Club Vosgiens d'Alsace : itinéraires, dates et départs voir l'Agenda Régional :

Vosges du Nord : le Wintersberg Sortie 1 jour avec le Club Vosgien de Strasbourg tél. 03.8835.3076, e-mail - Lien >>>:

Vosges du Nord - Circuits :  

 

 

       Circuit des châteaux de Windstein (6h) : Grand circuit permettant de découvrir le caractère montagneux du secteur Nord de Niederbronn-les-Bains. à mi-parcours, près de la villa Riesack, on bénéficie d'une vue particulièrement agréable sur la plaine. Après la traversée du parcours forestier, on débouche sur la vallée du Schwartzbach avec Jaegerthal, son étang et les ruines des anciennes forges de la famille De Dietrich. Le sentier se poursuit pour aboutir aux ruines des deux châteaux de Windstein (12 et 13ème siècle). Le retour se fera vers Niederbronn au passage du moulin de Windstein puis la villa Riesack >>> : Niederbonn-les-Bains - rue de la vallée - villa Riesack - Hochscheidt - étang de Jaegerthal - ferme Welschhof - ruines des châteaux de Windstein - moulin de Windstein - Ochsenkopf - villa Riesack - Niederbronn - balisé: rectangle bleu, croix jaune, rectangle rouge barré de blanc  - - - Circuit du Massif du Grand-Wintersberg (3h) : Ascension vers le point culminant des Vosges du Nord, accès en voiture possible. Une fois au sommet, plusieurs options : la tour panoramique du Club Vosgien : construite par le Club Vosgien en 1890 elle ne mesure pas moins de 25 m de hauteur et propose une vue imprenable sur la plaine Rhénane, le Palatinat et la plaine Lorraine ou le rocher de la Liese : seul bloc monolithique gréseux sculpté d'Alsace. Mystérieux, il fut étudié et interprété à de nombreuses reprises et suscita toujours un vif intérêt et bien sûr des opinions différentes. Ses origines sont incertaines mais l'on se conforte de plus en plus à l'idée d'une origine Gallo-Romaine, bien qu'une origine Celte ne soit pas totalement exclue. Ce fut depuis toujours un lieu de rendez-vous prisé des amoureux. Selon la tradition orale, c'est un culte lié à la fécondité qui serait attribué à ce site. Il fut décrit, puis classé parmi les roches de glissades : les Rutschfelsen. "On raconte que les jeunes filles montaient sur le bloc pour se laisser glisser jusqu'au sol dans l'espoir de voir croître la fécondité de leur bas-ventre en feu." ou le camp Celtique : petite enceinte cyclopéenne, située au sommet du Ziegenberg (476m) d'où l'on jouit d'une très agréable vue sur la vallée du Falkensteinerbach. Aucune trouvaille ou étude archéologique ne permet de dater ou d'interpréter ce site. Son étymologie actuelle nous vient du débout du siècle, période où le mégalithisme était fortement en vogue et où le site était considéré comme un lieu d'occupation et de culte Celtique... La légende rapporte qu'un pont aérien reliait jadis le camp celtique au jardin des fées se trouvant sur le Riesberg (près de la Wasenbourg). Les dames blanches ou les fées l'empruntaient quelques fois pour porter des nouvelles d'un mont sacré à l'autre. - Départ : suivre la route de Bitche en direction de la source Celtique puis suivre le sentier balisé du Club Vosgien d'un rectangle ou triangle rouge.

agrandir la photo du jardin du Merlin situé au 's'verlorene Eck' Rando découverte du Heidenkopf et du col dit 's'verlorene Eck' le Heidenkopf (sommet de 787 m avec une tour érigée en 1909 par le Club Vosgien), site unique sur les hauteurs de la Haute Vallée de la Bruche en Alsace avec ses pierres levées : menhirs, dolmens, cromlechs... (durée : 4h, dénivelé de 450 m). Chaussures de marche. Repas et boissons tirés du sac. - Départ: à la gare de Heiligenberg-Mollkirch
- - -
Balade d’altitude aux paysages exceptionnels autour du Col de la Perheux : Belmont - Champ du Feu - col de la Perheux - Mont Saint-Jean - Belmont. (durée : 4h, dénivelé de 400 m) Départ: mairie de Belmont Possibilité de repas à Wildersbach à la ferme de la Perheux tél.: 03.8897.9607 – ouvert tous les jours. - - - Un parcours où la nature énigmatique rejoint le mythe : Le Jardin des Fées - la Porte de Pierre et le Rocher de Mutzig - (durée : 4h30, dénivelé de 650 m) Chaussures de marche. Boissons et repas tirés du sac. Départ: Lutzelhouse (parking visiteurs maison de retraite – 9 rue de la gare) - - - Tour de Barembach par la Vierge et les vignes - la Hongrie (705 m) - le col du Teufelsloch - le roc des Anges (854 m) - le Müllerplatz - retour par la baraque des Boeufs - les Tourniquets - la mer des Roches - la baraque des Cinq-Routes et la Grande Basse. Chaussures de marche. Repas et boissons tirés du sac. Départ: place de l’église de Barembach



 retour page d'accueil  retour en haut  Vosges du Sud voilées en bleue  

 

 © Copyright 2001-2013 Baba Regio Rhein Ried  Tous droits d'auteur réservés.