c'est la page 2le pré de Haymatt au Hollockgrabenle pré de Haymatt au Hollockgraben - 
                                   l'Ill traverse l'Ill*Wald par Guémar du Sud en bordant le Haymatt jusqu'à centre ville de Sélestat (Bas-Rhin / Alsace) 

'Ill*Wald dans le Grand Ried  (2)
l'Ill*Wald biotope grâce aux prairies alluviales du Ried
retour page d'accueil  
Index d'excursions
retour: l'Ill*Wald (1)
  INFOS en plus du biotope au le RIED colmarien
merci de votre visite !
Se soient... selon vos narrations:

(liens-texte : A-Z)

l'Accenteur mouchet:

ce non sociable gnome donne sa becquée à gros patapouf étrange à partir de la tête du petit-coucou.

les brigands :

dans l'Ill Wald là sont les brigands !

réserve du Buttenwasser :

forestière écologiquement représentative du 'Ried noir' aux plus belles rivières phréatiques au Sud-Est de l'Ill*Wald entourée des eaux de Buetten

castors survécu : 

ce bûcheron de l'équipe de nuit, végétarien, jardinier paysagiste et mon ami le plus utile: que se soit pour la construction de sa maison neuve, la rénovation de son appartement, l'aménagement de ses combles ou la réhabilitation de sa "maison alsacienne", les castors travaillent avec passion à leur projet !

le chat sauvage :

est encore à apercevoir dans les caches inaccessibles 

 "cou-cou"! "cou-cou" !

(cuculus canorus)

pour vous à Krummlach: son chant et voix printanière appelé

le daim :

les instructions officielles de reconnaissance

Donnerloecher:

sources phréatiques qui résultent de l'émergence de la nappe phréatique traversant une couche d'argile

fascinages :

faites un petit crochet jusqu'aux lignes de la Lauter à ses Redoutes anciennes militarisées

La Fauvette d'épine :

Artiste de variétés très doué de l'Afrique comme chanteur aérien et danseur aérien en visite dans les clairières des prés forestiers.

réserve de la Forstlach :

comme forestière écologique représentative du Ried gris de l'Ill - la carte de site de la réserve ForstlachCarte

Grand Ried :

une zone humide- marécageux en Alsace qui s'étend du N-S d'Erstein situé plus haut en bas jusqu'à Colmar.

les grillons et sauterelles :

si la grande sauterelle verte (cheval du foin), si le mordre de verrue vert vif ou le grillon des champs: tous ils vous invitent à leur propre jungle.

l'Ill*Wald :

c'est 1500 hectares réserve naturelle à zone inondation en bas d'Ill dans le Grand Ried 

les jours de mai :

dehors dans les forêts au concours d'appel par la squattage du nid !

la mante religieuse :

le plus célèbre insecte carnassier à pattes postérieures très embarrassants.

moustique anophèle:

en retour ? Danger des épidémies par la liaison du climat et du polder ? 

octobre :

à réserver le soir pour l'observation de daim (une importation romaine de l'Asie Mineure).

 le monde d'oiseau :

du reptile au ptérosaurien - les crocodiles sont même considérés comme leurs ancêtres - lien vers la naissance du Rhin supérieur en bas.

photos paparazzi :

des habitants d'Ill*Wald comme diaporamas 

prairies alluviales :

les scories comme l'engrais de terre - les marais pour les expositions recherchées de flore et de faune.

le putois :

s'il ne s'installe pas dans les étables il creuse de propres terriers avec un garde-ménager dans lequel il se tient jusqu'à plus de 100 grenouilles assourdies.

les redoutes :

(ligne de Wissembourg) retranchements d'artillerie aux élévations de terre, fascinages et planches de sapin et petits barrages pour les inondations de manière précise.

le renard :

le personne seule de durée aux beaux yeux, s'effrayant du mariage a l'hydrophobie bien qu'il soit un bon nageur.

les ried divers:

bruns, gris et noirs, les sols argileux, sols glaiseux et sols carboniques rouillés

les saules:

le saule marsault : le Salwied ses fruits murs laissent s'envoler les graines avec une très fine chevelure soyeuse - le saule blanc (le saule argenté, l'aubier) : le Silwerwied atteint jusqu'à 25m et célèbre car il contient de l'acide salicylique, ancêtre de l'aspirine - le saule des vanniers (osier blanc) = Korbwied est utilisé en vannerie avec le saule pourpre

les taons :

les vampires féminins et les mâles végétariens forment l'Amazone au Haut-Rhin.

les tipules :

l'emploi des hélicoptères contre piqûres douloureuses par les féminines armées de vol et leurs mâles si inoffensifs.

merci de votre visite !
Index d'accueil
Page d'accueil
Guide des Pages

Livre d'or

e-mail
merci de votre visite !

Agenda Régional

Tour pédagogique des demoiselles au Mollberg (Moyennes Vosges) sentier des demoiselles féeriques de pierre
les Vosges cristallines du Sud et les Vosges gréseuses du Nord les grès de Vosges
de la cathédrale au parc de l'Orangerie à travers ses ponts nombreuses les places fleurissants de Strasbourg

à travers ses cultes d'un château mérovingien 'Hohenbourg' au monastèrele Mont Sainte Odile 

la naissance du Rhin supérieur ou Haute-Alsace dans sa plaine région Rhin supérieur 
avec ses orchidées, ses libellules et ses prairies la réserve naturelle du Taubergiessen

au fil de la graine velche (le maïs) à travers 3 sièclesl'Histoire régionale

merci de votre visite !

au revoir 

Free counter and web stats

le bel glaïeul des maraisL'Ill*Wald dans la plaine du Rhin faisait partie d'un patrimoine végétal européen par son carrefour des bassins qui trouvaient ici leurs limites ouests et est : les plantes du bassin de Danube comme l'Iris de Sibérie (Iris sibirica L.) et des espèces de l'ouest atlantique, comme le remarquable glaïeul des marais (Gladiolus palustris Gaud). Les dernières parcelles de prairies naturelles du ried subissent des altérations sans retour. Avec la sélection de l'homme de sa végétation, le Grand Ried a quasiment disparu. Le sort du ried : Plantes d'une uniformité banale, de l'Espagne jusqu'à l'extrémité de la Russie ?

le sol forestier limoneux et glaiseux 

de cette forêt de jonc d’Ill se compose des dépôts de Vosges du Rhin ou des stockages d’Ill. Ils avaient lieu dans le premier et 2ème siècle après J.-C. et aujourd'hui même continuent. La hauteur de sa couche de couverture varie en même temps d’un demi-jusqu'à trois mètres. Grâce aux Giessen et à eaux de source souterraines transportant les pollutions, il agit comme le filtre d'eau souterraine immense. Ici se trouve le Grand Ried colmarien (jonc d'Erstein jusqu'à Colmar) avec tous ses dépôts de sols gris, brun et noir ; par les stockages de terre non délimitant subdivisé en couleurs. 

les ried bruns, gris et noirs de l'ILL*Wald 

l'Ill*Wald le Ried noir de la réserve forestière de Buttenwasser (129478 Byte)(Réserve forestière du Butten Wasser : située au Sud-Est de l'Ill*Wald près de Heidolsheim D 424, accès: par Mussig D 708 et Baldenheim D208) - * Le Ried Noir s'étend vers Est avec ses régions d'inondation des sols glaiseux riches en chaux, crayeux et sablonneux. Ils sont alors inondés plus par les eaux souterraines que par les eaux au-dessus du sol. Dans le domaine Schnellenbuhl, cela offre l'espace vital pour encore un fier nombre de 46 sortes de mollusques terrestres et 25 sortes mollusques aquatiques. Sa réserve naturelle de Buttenwasser (l'eau de barbue) présents avec les plus beaux fossés d'eau souterraine. Elle est traversée les rivières de Ober-Riedgraben, Obere Mittlengraben, le Buttenwasser, le Langgraben, le Neugraben et le Gusthuttengraben (Scheidgraben). Entre l'abri de Gusthuette et le lieu Obere Butten il y a trois passerelles pour découvrir ce Ried noir. - Les sols argileux très humides du * Ried Gris, d'une très fine structure, sont soumis à un reluire continuel par les lavabos superficiellement vidés des stockages d'Ill. Ici, les troncs des pionniers du bois de prairies (les aunes et frênes) atteignent une hauteur de jusqu'à 30 m et une étendue de 1,5 m. Depuis des temps immémoriaux, la réserve naturelle forestier Forstlach favorisée par l'Ill renferme les secrets excroissance du bois de prairies poussant des racines. Cette réserve est situé au lieu dit Wollschlag, au Sud d'Ill*Wald, entre les rivières de Rinnweg et de Forstlach et accessible par le chemin-circuit de Schiffswasser, à partir du parking 'Chapelle du Chêne'. - Les sols carboniques rouillés du * Ried Brun entre l'Ill et le Rhin se composent de la terre livrée par l'allusion de surface, parce que l’Ill il n'atteint pas et sa nappe souterraine est toujours trop basse. (Le Ried brun d'Alsace est situé autour des villages bas-rhinoises de Holtzwihr : Le paradis de l’aster amelle et de la mante religieuse.)

Avez vous déjà fait entendre une fois du "Hans em Schnokeloch" ? 

 de Hans em Schnokeloch
 

 Ce tenancier d’une auberge à la Bruche au trou de tipules devenait une fois au prototype de l’alsacien par sa morale de contentez-vous de votre sort et tirez-en le meilleur parti possible ; alors de ne faites pas comme Hans. - Pour moi, Baba, ce n'est pas un exemple à imiter parce que dans ce trou de tipules j'ai tout ce que je veut ! - Vous saurez dont ce que  vous ne restez pas épargnés ici - au contraire de moi. Je vous dirige dans l'empire des moustiques : des tipules et taons de cette région de prairies alluviales. Leurs scènes ont lieu non seulement au bord de la Bruche connu en Kœnigshoffen près du Strasbourg. Le taon de pluie gris, jusqu'à 1 cm de long, est su bien à caque un. Il peut faire devenir le séjour aux places ombragées à proximité d'eaux en été le supplice. Les taons aveugles qui possèdent des ailes teintes et tachetés très beaux peuvent aussi l'aspirer à vous. Les œufs de taons se déjà  dévoilaient 10 jours après comme larves sortent de l’œuf de la terre meuble au printemps tardif ou début de l'été. Après la consommation des larves de tipule et vers de terre, les femelles cherchent de nouveau le porteur de sang à s'en munir leurs oeufs prochains. Pendant que les mâles inoffensifs mangent le nectar comme végétarien. - - - Hans dans le Schnokeloch : ni imbécile ni fou - mais chnoque "Hans au trou de tipules a tout ce qu'il veut"

 des moustiques au paradis
 

  Entre 300 sortes de tipule et 50 sortes de moustiques connus, on a fait responsable justement la tipule "aedus sticticus" pour les piqûres douloureuses dans la proximité d'eaux responsable dans l'Illwald. Encore-devant le coucher du soleil dans les domaines de forêt ombragés et dans les soirées la femelle pique partout là à où les eaux stagnantes leur rendent possible la ponte. Quelle transformation monstrueuse des oeufs de la larve jusqu'à l'insecte ! Après l'accouplement les femelles volent autour pour aspirer tout une fois le sang avant qu'ils mettent leurs oeufs dans les récipients comme: les boîtes en fer-blanc, citernes d’eau pluie, chéneaux, fosses à purin et des grands lacs. A beaucoup de sortes de moustique, le repas de sang est nécessaire pour que les œufs fécondés se développent. Pour l’amour des touristes se rebellant, les hélicoptères étaient employés après les catastrophes d'inondation pour pulvériser les sols par tonnes avec un insecticide biologique (BTT:Bell47G2). (Aux eaux stagnantes dans la réserve naturelle du "Taubergiessen"). - Surtout contre les épidémies comme la fièvre jaune et la malaria favoris par le climat plus chaud dans le ried du Rhin. Depuis l'intervention de l'homme, sous forme d'une inondation lancée du polder vers la crue des bois et des prairies alluviaux, expérimenté en hiver 2004. La métamorphose de l'anophèle de l'oeuf au moustique dure presque 3 semaines à une température de 20°C. Pendant les étés tropiques d'ici les 31°C suffissent à cette transformation en 7 jours...

à propos : pour l'été 2006 sans des invasions de tipules - Voilà, les soirées plein de plaisir de se débrouiller pour fêter les jours longues dans la nature et sur les terrasses des restaurants du Ried. Un merci aux responsables de cette lutte biologique.

Attention dans les herbes de prés et sur les tiges de jonc ! 

 la mante religieuse au Badberg (Kaiserstuhl) en Pays de Bade (photo: suivez le lien)

 

 

 

 

la mante releigieuse qui mange leur mal (photo: suivez le lien)

(Image: Mantis religiosa) Attention en les herbes de prés et sur les tiges de jonc et aux broussailles ! Là, je vous conseille d’en aucun cas laisser échapper de découvrir les espèces de sauterelles et grillons, qui me stimulent à la poursuite joueuse. Ils grésillent d'un son m'attirant. Lorsque les oiseaux, chauves-souris et musaraignes ne misent pas en danger seul leur réserve, le plus célèbre star est encore à trouver parmi ceux-ci. L’insecte carnassier, la mante religieuse (mantis religiosa), de couleur verte à grise-brune. Fortement compromise elle a encore survécu ici, au Kaiserstuhl (Haut-Rhin badois de Sud). Si elle se repose justement bien camouflée sur les places ensoleillées elle se tient immobile. Comme un canif elle replie ses pattes antérieures truffées des terribles rangées d'épine ! Dans cette position qui évoque celle de la prière la mante demeure seulement aussi longtemps que jusqu'à ce qu'une victime s'approche. Avec ses tentacules lancés en avant maintenant, elle saisit brusquement sa prise et l'approche à elle-même. Lorsque les mâles sont beaucoup plus petits comme 7,5 cm la mante dévore certains mâles déjà après l'accouplement. Ainsi ces géniteurs servent dès que la nourriture aux leurs propres œufs (à 100-300) remis dans le cocon de mousse-sécrétion; y compris leurs frères et sœurs dehors de leur position priant. - Si cette jungle-prés est trop pénible pour vous, allez donc au Jardin Zoologique à Bâle. Là, vous attendez des milliers de criquet migrateurs dans la maison Etoscha. Leur métabolisme de propre corps de nourriture végétarienne d'une digestion pénible à une énergie-animal digeste fait-t-ils à friandise très répandu en espèces. Pour eux-mêmes, il signifie bien de la tension de manger chaque jour 80% de leur propre poids du corps. 

l'appel familier à moi du mâle Coucou en avril 

l'annonce aussi chez nous le printemps. Je profite ce temps, car début juillet, je l'écoute à peine. Là les vieux oiseaux partent déjà pour le sud. Les petits restent, et partent seulement en septembre pour leur cantonnement d'hiver africain. Bien que je reçoive le voir très rarement, pourtant, il appartient à nos oiseaux de forêt connus. Dans la proximité d'une clairière de forêt, il s'installe sur les branches d'arbre toujours en se perchant avec ses ailes tombantes et sa queue en balançant latéralement équilibrant. Pour le Cuculus canorus, à la taille de pigeons, elle est formée d'une façon frappante longue. Le mâle se présent seulement dans le frac gris ardoise avec le gilet-ventre d'aspect épervier devant son public-forêt. Parfois il ajoute à son chant du coucou légendaire encore le fait de souffler enroué. Les rires étouffés haut qui font des trilles haut et chantant de la femelle, ainsi que leur ricanement perçant "quickwickwick", j'écoute moins. Elle s'habille en rouge brun y compris de leur veste de ventre au style épervier. Ce beau chanteur prouve à vous l'honneur comme parasite de couvée et invité d'été d'ici !

 Copyright photo : Nabu / Bonn

 le mâle de coucou chant. Cependant le brunâtre nourrit son pepit.Image  Rousserolle effarvatte et petit coucou : Copyright Nabu Bonn) le chant d'une Rousserolle effarvatteDans le vol, les deux ils ressemblent au faucon de tour. C'est sa longue conséquence des coups d'aile. Le beau Coucou gris lui-même ne construit aucun nid. Donc sa femelle fait de la contrebande de leurs oeufs séparément dans les nids de plus de 50 autres sortes des parents adoptifs d'oiseau. Les principaux affligés qui font les frais de ces parasites de couvée la sont tous ceux qui sont courtes sur pattes comme: les Fauvettes d'épine brunâtres (Sylvia communis), sinon justement aux concerts de haie d'épines ou sur les tournées de remblai et de parc au festival de chanteur des sages-fauvettes), de même entrées de l'Afrique, connus pour leur vol de pariade bavarde chantant-sautillé. Les autres parents adoptifs: les pipits d’arbre et de pré en leur peinture de camouflage rayé, le beau flûtiste rouge-gorge, les grandes bergeronnettes en habite noir-blanc et les deux chanteurs aux tiges de roseau, comme la rousserolle d’étang et sa copine ponctuée qui fait leur chant-vol. Pour pouvoir nourrir donc le bébé de géant (au plus vrai sens du mot), justement l’Accenteur mouchet très timide et insociable doit s'asseoir courageusement sur la tête et le dos du petit-coucou. Ensuite ce gros patapouf reçoit sa becquée au dehors le nid encore trois semaines en suite. Heureusement! Car les chants mélodieux du coucou simultanés de plusieurs de mâles rivalisant. C’est seulement cela qui fait un mai dans le domaine de Krummlach!
 
 Qui succomberait non au charme d'un Bambi ? 

Ainsi que moi de l'Égypte, les Romains amenaient le daim (Dama dama) de l'Asie Mineure en Europe centrale. Sa présence d'ici était déjà prouvée avec les trouvailles des inters périodes glaciaires, pourtant, cela devait être fait de nouveau local. Le daim anthropométrique : une ramure aux andouillers palmés, le plus souvent tachetée en blanche. Le gibier de parc apprivoisé représenté le plus souvent se montre extrêmement timide une fois qu'il est remis en liberté de nouveau dans la nature. Le plus souvent ils marchent dehors sur les prés de forêt d'à viander au crépuscule et la nuit. Quand ils se sentent seulement une fois en paix de moi, ils se présentent de leur couverture aussi cependant le jour, en passant le chemin non loin de moi ! L'été durant, les 88 cerfs et 333 vaches inclus leurs faons vivent dans les hardes séparées. Dès la deuxième moitié d'octobre, au début du temps de rut, les mâles rendent visite aux femelles et y restent l'hiver en les gardant jaloux. Depuis fin mai jusqu'à début juin, les faons si beaux tachetés sont nés qu'eux je reçoive voir alors déjà plutôt. Gerris, une groupe étudiant l'Ill*Wald de l'autour de Sélestat a participé à leur comptage récemment du 20 mars 2003. Le comptage du 19.3.2004 pour calculer un profit de la chasse de 140 par la brigade verte finissait avec un résultat de 561 daims. - À côté à cette espèce paisiblement viander vivent aussi encore 

les brigands dans l'Ill*Wald

Ainsi, nous nous laissons passer déjà de prime d’abord. Avec ces vandales il ne se fait pas plaisanter. Voilà, mon ennemi le renard, avec ces tanières protégées entoure aux inondations. Rusé-il protège ses petits dans d'anciens terriers de blaireau de l'accès non autorisé. Aux apparitions de rage il a alors toute la raison à la prudence devant la vôtre. Ce « single de durée «  profère son aboiement et tons aiguisés seulement au temps de rut en mettant les autres en garde de lui-même. Penses-tu ! Comme la nourriture principale seulement les souris ! Sa carte menue est la plus longue que je connais. Du faon jusqu'à la guêpe, par jeûne entend-il manger des grenouilles! Certes, la martre a un peu disparu ici par la, lui séduisant d’une manière tentant, densité de population. - Donc, j'échappe seulement en la grimpée à l'animal de nuit de la famille martre. Car, le putois, avec sa taille de presque un demi-mètre avec une queue touffue, un museau blanc aux tons bruns dans sa grossière fourrure est un bon nageur et plongeur. Ce nez parmi les brigands mange les rats, souris, hamsters, serpents, lézards, lièvres, oiseaux y compris leurs oeufs. En plus, si cet artiste d'hiémation ne s'installe pas dans les étables, écuries et granges il devient brigand du terrier. Même encore dans les terriers lapins qu'il mange aussi, situés entre les racines d'arbre, il y s'arrête 40-120 grenouilles assourdies par ses morsures au dos pour saison froide

Le retour du spécialiste des biotopes se comblent, le castor

 à sa vie importante : visitez la démonstration au musée de l'histoire naturelle à Bâle

 

 

 

 

 

(photo ©  : Naturhistorisches Museum à Bâle, suivez son lien !) d’environ 100 années après qu'il avait disparu; grâce à votre discernement ! Les bois de prairie, donné une forme à naturelle par des embranchements ramifiés, deviennent seulement abattus et éclaircis par le « brun brillant » (Bhebhrus indo-européen).  Peuplements forestiers tout couverts disparaînt. La lumière du soleil re-atteint le sol. Surtout les saules, parmi les bois tendres, sont bien adaptés à son « abattage-ronge ». Le saule marsault est une arbuste de belle allure qui égaie au printemps les rives : il fleurit en chatons ovoïdes gris et argentés qui sont utilisés comme ornements de Pâques. Son bois rougeâtre est un bon bois de chauffe. Quoiqu'il les mettent en pièces en hiver, ils bourgeonnent très volontiers. Ses étangs-castor mise en valeur de lui par empêcher des eaux inondant à la longue à la manière aménagée, ils se comblent avec le temps aux pré biotopes-castor. Exactement à un espace vital représenté par des insectes, reptiles, mammifères et oiseaux, comme présentés sur la page Taubergiessen (*). Alors, ne vous vous étonnez pas si les fleurs des herbes annuelles sont exposées juste au bord de ses étangs. Ils poussent en sortant d’une terre-prairie de toute façon riche en minérales par dépôts sédimentaires. Ce ronge-bois qui pèse jusqu'au 30 kg avec ses bactériens intestinales spéciaux abatte les arbres seulement en hiver. 

*): vers la réserve naturelle riedoise du Taubergiessen (les Giessen) les sources sourdes et parfois cessées depuis longtemps signifie mon jumeau rhénan à la rive droite du même concert de nature

En été, cet herbivore végétarien se nourrit des 300 différentes espèces de plantes. A la longue, il sera pour beaucoup, à côté de vous en hélicoptère, dans tenir en échec les tipules donnant coups de couteau sans pitié pour le sang. Au cette Amazone au Haut-Rhin ici, les vieux entre vous parlent encore des bébés infestés des piqûres et des défenses d'éclairage du soir. Grâce à la navigation du Rhin le fioul parvient jusqu'à la région. Son poil tenant chaud il ne condamne plus à la châsse d'extermination. Par la rectification du Rhin en endiguant vous avez vaincu les épidémies sévies il y a 200 ans encore comme la malaria et le typhus, causés par les villages inondés pendant des mois durant. C'était votre part de travail " de se combler " de la plaine du Haut-Rhin au profit d'une agriculture fructueux. Ainsi, le Castor (curriculum vitae) peut espérer qu'il ne doit plus devoir servir de votre conservation, comme autrefois par sa glande anale pour votre augmentation de lubricité. Aussi peu comme déclaré, sans hésiter par des frères lais ingénieux du Moyen Age, à un poisson par sa queue-nageoire et son séjour-eau. Pour l'amour de leur étalage de bouffe pendant l'interdiction de viande de tous les vendredis. - Aujourd'hui, la parole c'est : au retour des Castors dans le Grand Ried de l'Ill !

à propos :   Monde des étangs : à travers l'oeil d'une caméra - une couple de Castors et de Cormorans comme les stars d'une vidéo-surveillance ! L'animation de la Pentecôte du Parc animalier mosellan à Sainte-Croix-Rhodes (suivez les liens vers guide des pages au parcs d'Alsace) - - - vers l'avis de recherche de ce rongeur aquatique du Groupe d'Etude et de Protection des Mammifères d'Alsace (GEPMA) - - - L'association des Castors d'Alsace propose un : Rallye-Visite renseignements tél. 03.8861.7761, Fax: 5798 

la prochaine star elle compte aux brigands 

Mais elle n'est pas, même à toute ressemblance avec moi, ni mon amie ni mon ancêtre. Probablement elle grimpe mieux que moi et va au pire nager. Ici local déjà depuis la préhistoire, elle n'a rien à faire avec les fauves chats égyptiens qui comptent parmi mes ancêtres. Ce chat sauvage (felis silvestris silvestris) clair-teint va seulement au rayures-look sur la chasse des faisans, lièvres ou lapins -  auprès de cela je ne voudrais plutôt pas la rencontrer. Les femelles très sauvages doivent protéger leurs petits des propres mâles.

à propos :   Ce que les Steckelburjer strasbourgeois au Rhin dans le fait d'assécher firent péniblement accessible, il y a environ 2000 ans, fut modifié le long des lignes de la Lauter. Par des petits barrages "écluses" à l'inondation voulue, à l'époque des guerres de Succession européennes. Celles-ci, furent-ils incitées par les inondations périodiques des prairies du Rhin et les fascinages° anciens à la flamande? Ces lignes étaient composées d'un retranchement érigé en élévations de terre, fagots° emballés des verges de saule et planches de sapin. Ainsi le maréchal français de Villars mit la Lauter au service militaire en l'an 1706. Cette ligne de Lauter-Wissembourg déjà recouvert au Bienwald, avec ses retranchements d'artillerie (Redoutes*) anciens qui furent remplacés par les Blockhaus (cabanes en rondins étayés de poutres), trouva assez états d'alerte. (* retour vers leur emploi à alerte des Pandours à la page "la graine velche" >suivez le lien"histoire régionale" à gauche en bas). Une piste cyclable allemande-française entre Schweigen-Rechtenbach et Lauterbourg vous montre ce moyen idéal à créer des marécages et marais-tourbeux artificiels non accessibles. Les nombreux fossés de jonc aquifères au Grand Ried sont un exemple pour la Wiesenlauter crée par des méandres de la Lauter. La frontière traverse le village de Lauter pittoresque Scheibenhard sur terrain européen depuis le congrès viennois du 1815 ; selon sa décision de respecter l'ancienne frontière française vers l'Empire germanique du 1792.

c'est la page 2

l'Ill*Wald et les parcs 'fait nature' de la Region Réserve Naturelle Volontaire du Ried de Sélestat : réseau des chemins et abris de l'lllwald d'une longueur totale de 83 km 

les Estivales dans le Grand Ried SORTIES GUIDÉES - Tourisme à Sélestat: Sorties en calèche - Le Ried à petits trots avec commentaires sur la faune et flore riedienne (histoire, paysage, patrimoine) - visite d'un atelier de tissage, tarifs: 15€/8E, le mercredi-matin + l'après-midi  en juillet et août : balade à vélo découverte sensorielle avec animateur nature dans la réserve naturelle de l'Ill*Wald, tarifs: 10€/8E location de vélo comprise, calèche + balade 25€) infos à l'OT tél. 03.8858.8720

infos ou plus de renseignements

Service de l'Environnement et des Domaines - Mairie de Sélestat - 9, place d'Armes à 67600 Sélestat - tél.: 03.8858.8500 - e-mail  - Centre National du Bois chefs de triage: Jean-Marie Clussmann tél. 03.8892.8849) ou Freddy Koenig tél. 03.8892.8757 - l'amoureux de l'image: contactez Gilbert Christmann à Colmar tél.: 03.8979.3542

les activités de la Maison de la Nature du Ried à Muttersholtz À la découverte des secrets du Ried de l'Ill - Visite guidée, animation historique et naturelle en barque plat avec la Maison de la Nature du Ried à Muttersholtz, tél. 03.8885.1311, du ? 

BALADE - BALLADES - SORTIES - en alémannique tout public : en alémanique (alsacien - uff elsaessisch) toute l'année au Rhin supérieur : Les cris rauques et puissants des cerfs dans l'Illwald en 2012

lIl*Wald : le Ried entre l'Ill et le Rhin alsacien

Accès: par le D159 (entre Marckolsheim et Sélestat), et par le carrefour avec le D214 ou en passant la Médiathèque en sortant Sélestat - Carte: Top25 3717ET Sélestat- Ribeauvillé - 

3 types de voies vous accueillent : des chemins empierrés d'une longueur totale de 34 km, des chemins en terrain naturel (pistes de vidange et lignes parcellaires) d'une longueur totale de 48 km et un chemin enrobé de 1 km. Des pistes cyclables, des circuits Club Vosgien, réseau des chemins praticables à pied pour découvrir les prairies à gibier, ponts, passerelles et abris d'observation. L'abris de se protéger des intempéries: la Chapelle du Chêne et l'autre le long de la rivière "Riedlach". 

Circuits Club Vosgien en grande ou petite boucle qui prend son départ à hauteur du pont du Schiffwasser, balisée d'un anneau rouge, en passant par la Chapelle du Chêne, pour ceux qui souhaitent de raccourcir le circuit initial. Petite Boucle: durée 2h30 distance env. 9 km. Grand boucle: 3h15 d'environ 11 km. Départ et P au carrefour D159 et D424.

pratique en canoë: par le CAKCIS Club Canoë Kayak de Sélestat, base: 1, route de Marckolsheim à F-67300 Sélestat  qu'organise des excursions sur l'Ill en divers degrés de difficulté. SORTIES en canoë au fil de l'eau d'une nature sauvage et préservée qui compte de nombreux oiseaux et autres espèces comme le castor, le lièvre, le chevreuil, le daim... à partir de 8 ans les lundis à 13h30 - durée 3h30/7-10km 16,50€/personne - et les vendredis à 17h30 - durée 2h/4km 13€/personne inscription à l'OT tél. 03.8858.8720 en été  

sorties en barque sur l'Ill (jusqu'aux 10 personnes) et la vue sur le Haut-Koenigsbourg et le château Bernstein de Scherwiller : avec Patrick Unterstock. Il vous racontez des bois-pionniers riediens et de l'outre (à visiter au Parc des Cigognes et des Loutres à 67 Hunawihr) et de la matelote à l'alsacienne. Au retour à Ebersmunster vous attendez une verre de pommes fait à la maison. Réservation de l'un des deux sorties de 3 heures tél.: 03.338885.1048 + par la Maison de la Nature à Muttersholtz : Visites en barques sur l'ILL l'inscription au tél. 03.8885.1311

Barques à fonds plats à Sermersheim, Erstein, Muttersholtz et Rhinau sur l'Ill et les bras morts du Rhin.

c'est la page 2
à l'index des excursions                  haut de page

Copyright © 2001-2012 Baba Regio Rhein Ried Tous droits d'auteur réservés